Les enfants de l’Émile ? : L’effervescence éducative de la France au tournant des XVIIIe et XIXe siècles

Ouvrage de Marguerite Figeac-Monthus –

Ce livre, en étudiant plus de 200 plans et traités d’éducation français des XVIIIe-XIXe siècles, montre toute l’importance de la pensée de Rousseau qui est utilisée ou rejetée afin de concevoir une société nouvelle et une reforme du système éducatif.

Ces changements ne pouvaient passer que par l’édification d’une éducation commune adaptée aux nouveaux enjeux issus de la Révolution et indispensable pour transformer et moderniser la société. En énonçant bien des principes et des valeurs, en se positionnant pour une réorganisation éducative, les auteurs de ces projets contribuent à édifier, dès le XVIIIe siècle, les premiers fondements de l’école républicaine.

Un certain nombre de questions posées, sur l’enfance et la jeunesse, sur l’utilisation des sens, sur la formation des maîtres, sur l’université, sur le rôle de l’Eglise et la place de la laïcité, sont très contemporaines et sont mises en valeur par de belles citations.

Berne, Editions Peter Lang, coll. Exploration, 2015

Commentaires Clos.