Souffrance à l’école : ce qu’en dit un psychanalyste

Jeudi 4 décembre 2014, 17 h 15 : Conférence avec Daniel Roy, psychiatre, psychanalyste, membre du Comité d’initiative de l’Institut psychanalytique de l’Enfant. 

– Organisée dans le cadre du cycle de conférences “L’enfant et la demande scolaire” par l’ESPE d’Aquitaine, l’Université de Bordeaux, le LACES et l’ACF Aquitania (Association Cause Freudienne d’Aquitaine), 

– Lieu : ESPE d’Aquitaine, site de Gironde, amphi Averroès

Les difficultés scolaires des élèves, qu’elles soient envisagées comme ponctuelles et inhérentes à tout apprentissage ou graves et persistantes, ou bien encore liées à une situation de handicap, sont source de préoccupations constantes pour les enseignants et pour l’entourage de l’enfant. Pour l’enfant lui–même, elles occasionnent parfois des souffrances très importantes.

La question de l’abord de ces difficultés ne cesse d’être travaillée sur le plan des pratiques pédagogiques et didactiques ou de la recherche en éducation. Le cycle de conférences projeté propose d’y apporter un éclairage complémentaire et renouvelé, centré sur le concept de « demande » scolaire. Cette demande, c’est-à-dire ce qui est attendu d’un enfant à/par l’école, se pose en effet comme une norme par rapport à laquelle le comportement de l’enfant en difficultés est souvent considéré comme « en trop » ou « en défaut ». En ce sens, elle est à la fois la traduction d’un discours à valeur universelle, qui vise à faire loi, et à la fois elle s’applique à chacun, un par un. Les conférences expliciteront cette articulation parfois problématique entre l’universel et le singulier en l’illustrant par des situations cliniques concrètes.

Commentaires Clos.