Le code de l’Autre : entrer dans le jeu ?

11 mars 2015 – Conférence

Lors de cette seconde conférence du cycle « L’enfant et la demande scolaire », le thème sera abordé sous l’angle des différentes sortes de demandes auxquelles un enfant est soumis et auxquelles il ne peut ou ne veut pas répondre. Ces demandes peuvent prendre la forme d’injonctions ou d’interprétations incessantes et entrainer des difficultés diverses qui auront des conséquences sur la demande proprement scolaire. L’enfant peut par exemple essayer de se soustraire à cette demande particulière qui est de se faire au code établi, que nous nommons « code de l’Autre ». Ses solutions pour s’y soustraire peuvent être diverses : refus d’apprendre, refus de répondre, refus d‘écrire, isolement, agitation ou encore comportements difficiles à accepter dans le cadre de l’école.

Plusieurs vignettes cliniques seront présentées pour illustrer cette hésitation à entrer dans le jeu du code de l’Autre. Tel enfant par exemple, pour accéder au geste d’écrire et pour y consentir a dû passer par bien des méandres singuliers. Ce ne fut pas sans un travail d’accueil et d’inventions de chacun ses enseignants successifs qu’il a pu poursuivre sa scolarité jusqu’à pouvoir se saisir d’un crayon et écrire. Du « jeu » a été introduit là où il s’était figé, jeu à partir duquel il est entré, à sa façon, dans un monde qui lui demande d’écrire.

Intervenants :

  • F. Kovache, psychologue, membre de l’ACF Aquitania.
  • M.-A. Macaire, psychologue, psychanalyste, membre de l’Ecole de la Cause Freudienne
Lieu et date :
  • ESPE Aquitaine, site de Gironde, Amphi Averroès, 17h15

Commentaires Clos.