Femmes, travail, métiers de l’enseignement : Rapports de genre, rapports de classe

Ouvrage de Marie Estripeaut-Bourjac et Nicolas Sembel.

Malgré d’indéniables avancées, des inégalités entre les sexes perdurent. L’école et le travail sont des lieux privilégiés pour identifier les mécanismes de leur reproduction/recomposition à l’œuvre dans les sociétés occidentales contemporaines : loin d’être un sanctuaire qui se trouverait à l’abri de la fureur du monde, l’école se situe au contraire au cœur d’enjeux sociaux et politiques, également présents dans le monde du travail, mais de façon plus brutale.C’est la confrontation entre ces deux « pôles » qui donne à ce volume tout son intérêt : elle fait apparaître l’existence d’une continuité dans les représentations des rôles sexuels, qui place le travail au centre de l’analyse de la répartition sexuée des tâches, tout en abordant le système éducatif comme l’un des principaux lieux où les stéréotypes se construisent.
En croisant les apports de différentes disciplines, ce volume témoigne de la richesse de recherches menées sur le genre et les rapports sociaux de sexe, champ foisonnant et toujours en construction.

Presses universitaires de Rouen et du Havre

Plus d’informations

Commentaires Clos.