Exposition irrévérencieuse !

Jusqu’au 10 avril – Exposition des oeuvres de l’artothèque de Pessac visibles au CRD de Mérignac

Cette exposition souhaite aborder la question de l’irrévérencieux dans les arts plastiques.Dans son essai,”Archéologie du présent, manifeste pour une esthétique cynique”éditions Grasset 2003 , Michel Onfray s’interroge à propos des démarches de l’actionnisme viennois- dont Nitsch est le cofondateur-: Que reste t-il à transgresser?

Avec le “théâtre des orgies et des mystères” Hermann Nitsch précise qu’il veut “créer de l’intensité”. Les formats imposants des quatre gravures présentent des dessins d’organes-des boyaux-qui se réfèrent aux performances que Nitsch a réalisé depuis les années 60. Celle du “théâtre des orgies et des mystères” dura six jours dans le but d’exorciser et de libérer des tensions par l’excès et de tenter par la scénographie déployée une mise à distance.

Le travail d’Arnaud Labelle-Rojoux se joue des supports conventionnels et exploite des éléments d’une imagerie populaire avec humour et provocation.
Il se revendique comme l’héritier de Marcel Duchamp, de Fluxus, et des Pieds Nickelés !

Commentaires Clos.