Echo de stage : Clément – Ecole maternelle, Sénégal

Mon stage s’est déroulé au Sénégal, terrain d’étude de mon mémoire, à l’école maternelle « La Case des tout-petits » de Ngaparou, ville donnant sur l’océan Atlantique de la Petite Côte à 70 kilomètres au sud de Dakar.

Ce séjour a été formateur car il m’a demandé adaptation et compréhension, ouverture d’esprit, responsabilité, audace et implication. Je pense avoir vraiment gagné sur ces aspects, bénéfiques lorsque l’on a le projet professionnel de devenir professeur des écoles. Ce stage a été particulièrement professionnalisant grâce à de nombreux échanges avec les enseignants sur leurs pratiques pédagogiques, leurs points de vue professionnels et sur la vie de classe.

En termes de retombées personnelles, j’avais un intérêt particulier à la possibilité de partir enseigner à l’étranger, dans ce type de contexte ou en Outre-mer. Cela représentait donc pour moi une première mise à l’épreuve.

Le stage d’observation, même s’il a été court, m’a permis de voir d’autres programmes scolaires, activités sportives et techniques d’apprentissages, m’apportant à la fois du recul sur nos moyens ici et de nouvelles idées. Lors de ma dernière journée, j’ai pu prendre en main une classe de Grande Section avec des enfants comprenant le français mais ne le parlant pas ou peu.

S’appuyer sur certains élèves, utiliser les gestes et le regard, chercher des stratégies pour les apprentissages, se sont révélés être des expériences extrêmement formatrices.

Clément – 2ème année de Master MEEF.
Stage au Sénégal – avril 2012

Commentaires Clos.